Château Pape Clément | Bernard Magrez

Château Pape Clément | Bernard Magrez 2

Conciliant traditions riches et techniques de pointe, les vins de Château Pape Clément sont élaborés sous le signe de la plus haute exigence. Par un travail acharné, un questionnement constant, l’alliance de la tradition (notamment avec l’utilisation de la traction bovine) et de l’innovation (utilisation d’un drone pour suivre l’évolution de la vigne) et du terroir exceptionnel, le domaine produit des vins d’exception bicolores.
Situé à Pessac, à quelques kilomètres de Bordeaux, le vignoble de 63 ha couvre un mélange de sols sablo-graveleux et de sols argilo-calcaires sur un sous-sol calcaire riche en fer. La plantation en rouge (30 ha) est composée de cabernet sauvignon (60%) et de merlot (40%). Blanc (2,5 ha) et Sémillon Sauvignon blanc (45% chacun), complétés de Muscadelle (10%). L'âge moyen des vignes est de 40 ans en rouge et blanc. La densité de plantation est élevée, allant de 7 700 à 9 000 vignes / ha, contribuant avec des parties d'argile de mauvaises herbes, une concurrence favorable pour une maturation de qualité.
Élagage régulier, décapage et amincissement au son et croissance mesurée de la grappe. Les vignes de défense suivent les principes de l'agriculture durable.
La séparation des baies de leurs tiges se fait entièrement à la main. A cette technique unique succède la vinification séparée: la disposition des cuves de petit volume permet de vinifier séparément les fruits de différentes parcelles du domaine. Les raisins peuvent ainsi exprimer pleinement leur diversité. Ce sont des distinctions qui constituent la base du travail d’assemblage avec chaque millésime. La précision des techniques de vinification appliquées à Château Pape Clément a récompensé le domaine d’accréditation et Terra Vitis HVE3.


Situé à Pessac, près de Bordeaux, le Château Pape Clément est divisé en trois grandes parcelles aux caractéristiques distinctes et en plusieurs petites parcelles dispersées autour du village.

La base géologique

Le substrat rocheux de l’âge tertiaire (période oligocène) est composé de calcaire astérien formant l’épine dorsale du terroir bordelais. Sur la rive gauche inférieure de la Garonne, il est recouvert d'une fine couche de terrain plus récente datant du Miocène (période tertiaire). Ce sont les faluns de la région de Bordeaux, un type de sol caractérisé par des débris de coquilles pulvérisés. Sur cette base se trouve la couche de gravier alluviale, connue sous le nom de tombes, une grande masse de cailloux arrondis et émoussés, recouverte d'un mélange plus fin de sable et d'argile.

Les Graves: la force du terroir

Le Château Pape Clément est situé sur la plus ancienne des terrasses alluviales, connue sous le nom de tombes des Pyrénées. Datant de la fin du Pliocène et du Pléistocène inférieur, il s'est répandu sur le substrat par courants torrentiels. Le sol a plusieurs origines géographiques: les Pyrénées Atlantiques montagneuses, le piémont pyrénéen et le Massif Central oriental. En outre, trois types de sol – les sables de Chalosse tawny, les argiles multicolores et les tombes siliceuses – peuvent également être clairement distingués. L'originalité du Château Pape Clément réside dans la présence d'une fine couche supérieure de tombes de Garonne plus récentes, datant de la scène glaciaire de Günz, déposée il y a un million et demi d'années.

Sables occidentaux

Vers l'ouest du domaine, les tombes ont été enterrées sous une couche de sable éolien des Landes qui s'est répandue à la fin du Quaternaire, il y a quarante mille ans. Cette couche épaisse de 30 à 50 cm procure aux vignes un apport d’eau frugal et équilibré.

Clay à l'est

A l'est, la proportion d'argile augmente. L'argile retient mieux l'eau et la diffuse lentement. Par conséquent, la vigne mûrit dans des conditions de stress hydrique modéré, sans être exposée à une sécheresse extrême et soudaine.

Le sol plus maigre au nord

Au nord, les terrasses de gravier et de sable sont particulièrement pauvres en argile et en matières organiques. Sur ce sol maigre et poreux, les vignes peuvent subir un stress hydrique accru. La pleine maturité est atteinte lorsqu'un équilibre entre la plante et le raisin est maintenu par une taille spéciale.

Contribution de fer

La teneur élevée en fer dans le sous-sol et les eaux souterraines contribue à la personnalité du sol. Selon les experts, la teneur en fer explique le bouquet épicé et fumé caractéristique des vins de Château Pape Clément.

Le vignoble

Cépages rouges (55 hectares)

Les vignes rouges sont divisées en 60% de cabernet sauvignon et 40% de merlot. Le cabernet sauvignon est principalement planté dans les zones de gravier et de sable et de gravier. Il apporte au mélange sa structure tannique garantissant un vieillissement en bouteille en bonne santé. Le merlot, quant à lui, est mieux adapté aux sols argileux et donne des vins ronds, riches et veloutés, dominés par les fruits mûrs. Notez que plus de 60% des vignes ont plus de 25 ans, dont une grande proportion a plus de 40 ans. La présence de vieilles vignes apporte plus de finesse et d'élégance.

Cépages blancs (8 hectares)

45% de sauvignon blanc, 45% de sémillon et 10% de muscadelle. Avec leurs caractères très différents, ces trois cépages apportent au mélange sa finesse et sa riche complexité. Le Sauvignon, en particulier, cépage vivant aux notes fraîches, fruitées et tonifiantes, apporte l’acidité et la structure nécessaires à la bonne expression aromatique de tous les vins blancs. Le sémillon produit des vins gras et suaves, avec des notes de fruits mûrs et de miel, conférant au mélange sa capacité de vieillissement en bouteille. La muscadelle apporte quant à elle un toucher spécial et intense, qui contribue à la complexité du palais.

Plantation: le principe de la concurrence

Les vignes sont plantées à haute densité, entre 7700 et 9000 pieds par hectare. Cet environnement hautement compétitif, ainsi que le choix d'un porte-greffe à faible vigueur, affaiblit naturellement les plantes et crée les conditions optimales pour la maturation. L'herbe est plantée entre les sections les plus riches en argile, ce qui accroît encore la concurrence pour l'eau entre les plantes.

Taille et éclaircie: recréer l'ordre naturel

La taille est effectuée en hiver selon la technique du «Guyot double», sans éperons descendants, en fournissant deux cannes de trois têtes chacune. Après l'éclatement des boutons, seules les trois branches les plus exposées et les mieux distribuées sont laissées sur chaque canne après le débourrage. Une accumulation de végétation n'est pas autorisée. À l'approche de la phase de maturation, le feuillage est éclairci à la main afin de créer un micro-climat idéal pour les grappes, en fournissant le flux d'air et la lumière adéquats. Alors que les feuilles inférieures sont enlevées, les fruits eux-mêmes ne sont pas exposés à la lumière directe du soleil, car cela pourrait provoquer des arômes brûlés et trop mûrs. Les feuilles sont d'abord éclaircies sur le côté le moins exposé des plantes en juin. Puis en août, les feuilles sont enlevées de l’autre côté. Les grappes sont ainsi progressivement acclimatées à la lumière et une bonne circulation de l'air ralentit naturellement le développement des champignons indésirables. Entre deux phases d’enlèvement des feuilles, les grappes sont également éclaircies (c’est ce que l’on appelle la «récolte verte») pour éliminer les grappes de qualité inférieure. Les grappes mal placées, trop hautes ou trop proches les unes des autres, sont enlevées en premier. Ensuite, à mesure que les raisins mûrissent et prennent de la couleur, les grappes qui seraient trop tard pour la récolte sont également éliminées.

Des récoltes personnalisées

Après de nombreuses observations et analyses – du sous-sol, du sol, des feuilles et des raisins – tout au long de l’année, chaque tâche est effectuée à un moment optimal, conformément à la parcelle. Par conséquent, nous fixons naturellement des dates de récolte distinctes pour chacun. L'équipe de récolte peut varier entre trente et cent personnes selon les jours, en fonction du nombre de colis réputés avoir atteint une maturité parfaite. Lors de la récolte, les participants effectuent une première sélection. Pour les vins blancs, le critère important est la couleur dorée des grappes. Il est donc courant qu’une parcelle soit récoltée en deux, voire trois sessions successives, avec plusieurs jours à une semaine. Les raisins blancs ne sont cueillis que le matin, avant que les températures extérieures ne deviennent trop élevées afin de préserver les arômes et de prévenir l'oxydation. Les raisins sont cueillis à la main et placés dans de petites caisses pour éviter la compression et l'extraction prématurée du jus.

Vinification

Conciliant richesse de la tradition et techniques de pointe, les vins de Château Pape Clément sont élaborés selon les plus hauts standards de qualité. Vinification séparée. Les petites cuves sont utilisées pour permettre la vinification séparée des raisins de différentes parcelles du domaine. Les raisins peuvent ainsi exprimer toute leur diversité. La distinction entre les raisins devient la base pour l'assemblage de chaque millésime.

Egrappage manuel méticuleux

La séparation des raisins de leurs tiges est entièrement réalisée à la main. Ici, plutôt que de retirer les tiges du fruit, nous retirons le fruit des tiges raisin par raisin. Cette opération demande beaucoup de travail, mais nous permet d’obtenir uniquement des raisins entiers, sans extraction indésirable ni libération précoce du jus.

Pression douce

Pour les vins blancs, les caisses sont vidées manuellement dans un pressoir pneumatique. La pression est augmentée lentement, sans rompre le pressage, de manière à n’extraire que le jus le plus pur. Le moût est directement transféré dans les fûts par gravité, sans pompage.

Fermentation: l'apport du chêne

Les vins rouges de Château Pape Clément sont vinifiés en fûts de chêne. Cela favorise une fermentation uniforme contrairement aux cuves en acier qui sont sujettes aux variations de température. Maintenues entre 29 et 30 ° C pendant la fermentation, puis entre 27 et 29 ° C pendant la macération après la fermentation, les températures modérées permettent une extraction en douceur des tanins et de la couleur. Avant que le vin ne soit soutiré, la fermentation varie entre 20 et 35 jours en fonction de l'évolution du goût dans chaque cuve.

Collage au blanc d'oeuf

Certains lots peuvent s'avérer trop nuageux, nous clarifions donc le vin en utilisant des blancs d'œufs battus comme collage. Cela attire et précipite les particules en suspension qui tombent pour former un sédiment au fond de la cuve.

L'art du mélange

L'assemblage vise à la fois à atteindre la concentration et la complexité dignes des plus grands vins et à conserver, d'un millésime à l'autre, les qualités uniques du Château Pape Clément, caractérisé par des notes fumées et épicées, des arômes fruités et un corps riche et élégant. Ainsi, le mélangeur peut légèrement varier les proportions des cépages afin de trouver le juste équilibre qui apporte l'harmonie des palais la plus attrayante et le meilleur potentiel de vieillissement en bouteille.

Aptitude au vieillissement

Pour les millésimes rouges, les vins sont emballés dans des barriques neuves par gravité, sans pompage. Au cours du vieillissement, la fermentation malolactique a lieu et dure entre 18 et 20 mois. Les barils sont choisis parmi huit tonneaux différents afin que la note de chêne soit aussi délicate et discrète que possible. Afin d'éviter leur dessèchement, les vins blancs sont conservés en fûts pendant 12 mois au maximum, puis les fûts sont maintenus à basse température pendant un mois. Cela clarifie le vin naturellement et évite les traitements chimiques ou physiques lors de la mise en bouteille.

Château Pape Clément | Bernard Magrez 3

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire