Quels sont les meilleurs drones de 2018?

Les meilleurs drones, notre sélection pour début d'année 2018:

Segment très dynamique depuis près de 5 ans, les drones de lois ont logiquement vu leur prix baisser de manière sensible. Ainsi, pour une cinquantaine d'euros seulement, il est possible de s'offrir des machines fiables, solides et importantes pour être mises en vente dans toutes les configurations, ou presque.

Car is no autorisation spéciale is nécessaire for a drone of loisir, il reste néanmoins de suivre quelques règles de bonne conduite et preuve de bon sens
: ne jamais faire voler l'appareil en zone urbaine, au-dessus d'une
foule
, dans la rue, dans un stade ou sur une plage. Par ailleurs, le drone doit voler à
 une altitude inférieure à 150m et rester toujours dans le champ de
vision de son pilote, même si le contrôle passe à partir d'un
téléphone intelligent. La plus grande des prudences est à adopter!

Le choix de drones est large, c'est pourquoi nous vous proposons une sélection des meilleurs modèles, des valeurs sûres éprouvées. Sachez enfin que le temps de vol moyen de ces drones est situé entre 5 et 10 minutes pour les plus petits et jusqu'à 25 minutes pour les plus coûteux.

Micro ou nano drones pour mon salon

S'il mesure à peine 42 mm x 42 mm pour moins de 13 g, le Cheerson CX 10 tient bien le stationnaire et se montre très facile à piloter. Son poids plume et sa grande solidité en font une machine idéale pour les débutants. Il est également possible de passer au-dessus de la commande pour plus de vivacité. La durée de vol est d'environ 5 minutes et la batterie n'est pas amovible, vous devez patienter 20 minutes de recharge le Cheerson CX 10 via son câble USB.

Prenez la base d'un Cheerson CX 10, enregistrez-lui une caméra minuscule et obtenez-vous l'un des plus petits drones / camera du monde. Le Cheerson CX 10C présente une étendue de 62 mm et une passe de 12 à 15g pour emporter une petite caméra VGA (640 x 480 pixels). Les vidéos telles que les photos sont stockées sur une carte microSD située à l'arrière de l'appareil. En dépit de ce léger embonpoint, le CX 10C conserve les qualités du vol du CX 10: facile à tenir, des figures assistées via la télécommande et une bonne solidité. La durée de vol se situe toujours autour des 5 minutes et la batterie demeure inamovible.

Voilà encore une valeur sûre, le fameux X4 de Hubsan. Si vous êtes à la
recherche d'un mini-drone pour apprendre les rudiments du
pilotage, le Hubsan X4 H107C est fait pour vous. Il est disponible avec caméra HD 720p intégrée autour de 40 euros. Pour cette somme, le mini-drone
 est fourni avec des hélices de rechange, une télécommande, une batterie
 qui offre une autonomie de 5 à 6 min et un chargeur USB.

Très
 stable pour les débutants, le Hubsan X4 dit également être vif et
joueur pour les pilotes confirmés. Si son gyroscope 6 axes lui offre une
 grande stabilité et le
 X4 est très solide.

En alternative aux Cheerson et Hubsan, nous pouvons également recommander un autre acteur qui a fait sa place sur ce marché du micro drone "à pas cher", Syma avec son x5C. Système de stabilisation à 6 axes, le Syma x5C Explorer offre un vol agréable et stable. Son autonomie de vol varie entre 6 à 7 minutes et il se contrôle jusqu'à 50 m de distance. Carte mémoire HD 720p et carte mémoire Micro SD de 2 Go, le Syma x5C Explorer présente l'un de nos meilleurs rapports qualité / prix du marché.

Les drones FPV "premier prix"

Le vol en immersion ou FPV ("First Person View") consiste à diriger un drone via une caméra sans fil et un écran, soit votre smartphone connecté à une connexion Wi-Fi, soit via un écran intégré à la radiocommande. Si vous voulez vous initier à ce type de pilotage, le Hubsan X4 FPV (H107D) sera un bon investissement.

Quels sont les meilleurs drones de 2018? 2

Hubsan X4 FPV (H107D)

Le Hubsan X4 est également décliné en version FPV. Ici, point de smartphone ou Wi-Fi mais écran de 4,5 pouces intégré à la radio et une transmission vidéo à 5,8 GHz permettant un retour vidéo de près de 100 m. On retrouve une restitution médiocre sur les vidéos; 720 x 480 pixels inscrits sur une carte microSD à placer dans la radiocommande.

Là encore l'idée est de piloter le drone via l'écran et de réaliser de belle vidéo 4K. Les qualités de vol et de solidité de cette valeur sont toujours disponibles. L'autonomie plafonne en revanche à 6 minutes. A moins de 90 € ce Hubsan X4 H107D offre le meilleur rapport qualité / drone pour un drone FPV. Notre choix.

Les caméras volantes FPV "abordables"

Difficulté de faire l'impasse sur la référence du segment, DJI. Le fabricant chinois à popularisé le concept de pilotage assisté afin de mettre de belles machines volantes entre toutes les mains. D'année en année, un logiciel d'optimisation ou de détection d'obstacles, les Phantom, Spark et Mavic sont définitivement solides. La réputation des drones est performante et surtout évolutive.

Le nouveau venu pourra faire son apprentissage sans craintes et plus aguerries s'amuseront avec des modes sportifs souvent jubilatoires. La capture d'image est au diapason avec Full HD stabilisée mécaniquement pour délivrer une image propre, sans flou de mouvement.

Quels sont les meilleurs drones de 2018? 3

Chez DJI, le billet d'entente est représenté par le Étincellequi détecte les obstacles du système de détection des obstacles, GPS bi-bande, vol stationnaire jusqu'à 30 mètres de hauteur à l'intérieur . La caméra Full HD à 30 images par seconde est montée sur une nacelle stabilisée à deux axes, ce qui confère une grande fluidité sans altérer la qualité d’image.

Spark apparait in solidement à prix fort pour le grand public à la recherche d'un drone ultra compact, pas trop onéreux, facile à vivre et performant. Notre choix pour un budget de moins de 500 €.

Approche sensiblement identique chez Parrot avec son Bebop 2. Drone de 500 g peu encombrant, la caméra utilise ici un processus de stabilisation logicielle ingénieux et plutôt efficace. Pas de nacelle motorisée donc, pas de 4K / UHD non plus, le Bebop 2 conserve la définition de son filtre, en Full HD à 30 fps. Comme le Spark, si le physique de la radio est proposé (en option), le Bebop 2 peut être directement via le smartphone en utilisant le Wi-Fi.

Si ce mode de contrôle via smartphone peut dépanner, dans le cas de l'étincelle comme du Bebop, nous pourrions acheter d'une radio pour une bonne expérience de pilotage.

Aller plus haut

Envie de prendre encore plus de hauteur, obtenir une imagerie aérienne digne des pros? Si vos finances vous le permettent, le segment des drones profite lui aussi des machines d'exception. Et dans cette catégorie "no limite", la star se nomme Inspirer. Un poids de 3,5 kg qui s’appuie sur les bras en carbone motorisés s’applique lors du décollage. Au-delà de l'aspect impressionnant de ceux qui ont été choisis, ceux-ci ont été répliqués.

La caméra juste dispose d'un grand capteur au format micro 4/3 (comme les appareils photo hybrides du même nom) offrant une résolution de 16 pixels pour une restitution nette et détaillée. La monture permet d'intégrer l'objectif des objectifs micro 4/3, notamment les cailloux d'Olympus et Panasonic. On retrouve naturellement toutes les aides / supports de pilotage de cette machine qui offrent une portée de 4,5 km et un temps de vol de 15 à 18 minutes. La machine à rêver par excellence.

À l'opposé de cette machine professionnelle, le coup de cœur de la rédac ', le Mavic Pro. Ce drone sans compromis rassemble tous nos suffrages et
demeure LA référence de la caméra volante. Sa structure rabattable solide et rassurante lui confère une compacité impressionnante, la qualité telle que la stabilisation de l'image en 4K est remarquable et le mode sport transformé le Mavic Pro en un "mini racer" jubilatoire à piloter.

Quels sont les meilleurs drones de 2018? 4

Évolutif, il saura parler aux néophytes avec son pilote assisté et peut être accompagné avec des modes plus nerveux, mais toujours rassurant. L'autonomie qui aurait pu être meilleure et promesse d'une portée, annoncée à 4 Km, qui n'était pas gêné par un billet d'entré très compétitif. Une bombe ce Mavic.

Entre deux, difficile de ne pas évoquer les fantômes, les ex-stars du marché. Pas de structure rabattable ou de soucis de compacité pour ces drones au design "old-school" mais des performances de vol, de capture vidéo et surtout de toujours remarquables. A côté des prohibitifs Inspire, on retrouve régulièrement Phantom dans les tournages TV ou comme source de capture pour les événements sportifs, ces drones sont des valeurs sûres pour les équipes vidéo.

Quels sont les meilleurs drones de 2018? 5

Dévoilée en 2016, le Fantôme 4 "classique" offre une capture de vidéo 4K / UHD (à 30 ips) depuis une caméra embarquant un capteur solide Sony Exmor de 12,4 mégapixels. Une caméra stabilisée sur 3 axes via une nacelle motorisée toujours aussi efficace. Drone de tous les superlatifs capables de tenir plus de 25 minutes en l'air, le retour vidéo (en 720p) sur le smartphone ou la tablette est assuré par la technologie Lightbridge for a annoncée à 5 km en mode FCC et moins de 3 en mode CE. Le mode sport annonce les points de 70 km / h et le "grand public" apprécie la détection d'obstacles pour éviter un nombre de collisions accidentelles.

Présence d'un GPS pour stationnaire sans faille en pleine bourrasque, "retour à la maison" et autres aides au pilotage depuis la commande radio ou le smartphone, ce qui est particulièrement simple à prendre en main.

Les pros, ou ceux qui sont encore plus exigeants sur l'image se tourneront vers la déclinaison Pro du Phantom 4 avec de la 4K / UHD mais à 60 images par seconde. De belles promesses au niveau de l'image qui ont été rendues grâce à un "grand" capteur 1 pouce de 20 mégapixels, avec obturateur mécanique et une lentille ouverte de f2.8 à f11. Comme son petit frère, le Phantom 4 devrait aussi parler aux vidéastes via les fonctionnalités de "tournage assisté".

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire